Le ponçage est nécessaire pour poser une nouvelle finition. Il permet d'éliminer les tâches et salissures diverses, les anciennes finitions ou leurs résidus. La pleine réussite de vos applications ultérieures en dépend. 

Attention, si on peut poncer un plancher neuf ou ancien, il faut quand même une certaine
épaisseur de couche d'usure.

QUELQUES CONSEILS POUR LE PONCAGE D'UN PARQUET A LA MACHINE

Il s'effectue à l'aide d'une ponceuse à parquet, d'une bordeuse pour les bords et d'un racloir pour les angles. La ponceuse à parquet s'utilise dans le sens de la lumière ou mieux, dans le sens du bois.

Progresser régulièrement pour traiter toute la surface d'une manière identique.

  • 1er passage : Gros grains (24, 30 ou 36) pour mettre le parquet à nu et l'aplanir.
  • 2e passage : Grains moyens (50 ou 60) pour régulariser la surface.
  • 3e passage : Grains fins (100 ou 120) pour l'assurance d'une belle finition.

Réaliser le pourtour de la pièce (bordeuse et racloir).

Matériels utilisés pour le ponçage

Le polissage avec une monobrosse équipée d'une grille abrasive (80 ou 120) permet de parfaire la surface du bois, en particulier sur des parquets présentant des alternances de fil :
mosaïque, chevron, bâton rompu, point de Hongrie, etc.

Dépoussiérer soigneusement à l'aide d'un aspirateur puissant la surface à vitrifier ainsi que
les plinthes, les rebords de fenêtres et les radiateurs.

Voir en boutique

Découvrez toutes les machines en location pour poncer votre parquet